- Randonneur ou Photographe ?

- Ben les deux mon Capitaine!

En Rando :
je pratique depuis peu dirons nous. Plutôt sportif, je suis arrivé dans la région Toulousaine en 2010, et depuis j'apprécie vraiment les Pyrénées, en particulier l'Ariège pour son côté "sauvage". Dès que la météo le permet, j'en profite. Rando ou escalade, c'est selon.
Pour l'hiver, je suis plutôt mauvais skieur, j'ai donc opté pour les raquettes. De manière générale, je ne recherche pas l'exploit physique, car j'adore prendre le temps de m'arrêter, de m'imprégner de l'ambiance et des paysages, et surtout prendre des photos. Autrement dit, j'ose les pauses et "manger du dénivelé" juste histoire de n'est clairement pas mon objectif.

 
Matériel photo :
Mon choix s'est porté sur Pentax pour plusieurs raisons. D'abord les boîtiers de la marque sont stabilisés, ce qui évite d'avoir à se payer l'option stabilisateur à chaque objectif. Ensuite, la compatibilité des très anciens objectifs est assurée, et on trouve de superbes cailloux pour pas très cher. Je possède donc :
- Un boîtier Pentax K-M, entrée de gamme donc. Je commence à sentir quelques limitations, en terme d'autofocus et d'ISO. Mais maintenant, tous les boîtiers entrée de gamme sont très suffisants dans ces domaines.
- Un objectif Tamron 17-50 f/2.8 . J'ai privilégié un bon objectif à un boîtier sophistiqué, les optiques des kits étant souvent de piètre qualité
- Un objectif Pentax 50mm f/1.7 à mise au point manuelle. Le piqué est excellent. J'exploite malheureusement trop peu cet objectif
- Un objectif Sigma 55-200 de qualité très moyenne, mais je l'utilise assez peu. - Des bonnettes de macro (du temps où j'utilisais un bridge). De quoi bien s'amuser pour quelques euros avec une qualité raisonnable.
 

Traitements :
Sur ce point, j'assume mon côté 100% amateur. J'ai fait le choix de solutions 100% libres.
Hérésie chez un photographe, point de Photoshop CSS 153.10.0 ni de LightRoom 27.3, et pas non plus de Mac. Mon ordi est sous Ubuntu, je traite mes RAW avec RawTherapee, certes moins performant mais suffisant pour mes besoins amateurs. Et j'utilise GimpGIMP. C'est comme toutes les interfaces, une fois qu'on s'y habitue, on fait tout ses traitements rapidement. Lorsque je me retrouve sous Photoshop, je suis perdu!
Ce qui me manque? un moniteur digne de ce nom en terme de colorimétrie. J'ai parfois du mal à juger le rendu, et il m'arrive d'être surpris du rendu des couleurs sur une autre machine. Mais c'est ça aussi le plaisir de l'amateurisme.